Liens pour le téléchargement

L'Oftalmico passe au MACS...

Situé dans la ville de Turin, dans le nord-ouest de l’Italie, l'Ospedale Oftalmico Sperino, est un hôpital public spécialisé dans le traitement des pathologies ophtalmiques. L’hôpital est le référent régional piémontais en ophtalmologie enfantine, ophtalmologie plastique et reconstructive, traumatologie, glaucomes et en pathologies de la cornée. Il abrite également la clinique ophtalmologique universitaire. Equipé d’un PACS Telemis depuis plusieurs années pour servir les besoins de la radiologie, l’hôpital a souhaité étendre son système d’archivage d’images médicales aux autres spécialités de l’hôpital. En pratique ? La gestion de l’identité patient est un élément important d’une installation MACS - Multimedia Archiving Communication System : les équipes informatiques, biomédicales et les responsables de projet Telemis collaborent pour élargir la notion de worklist à l’ensemble de l’hôpital et en dehors de la radiologie. Les équipes Telemis collaborent avec les équipes médicales pour réaliser l’inventaire complet des modalités hors radiologie et évaluent leurs capacités de connexion : il s’agit de déterminer les priorités de chaque département et avancer de la sorte vers un système opérationnel intégré à tout l’hôpital. En dehors du suivi technique, c’est la formation des utilisateurs à la consultation et à l’envoi des images qui représentera une partie significative du projet.  La formation des utilisateurs permettra de garantir le plus haut niveau de satisfaction grâce à l’approche « all inclusive » du MACS Telemis : le nombre illimité de formations sur site et de configurations constituent la meilleure garantie de la satisfaction finale du client ! Dans quels buts ? Les objectifs poursuivis par l'Ospedale Oftalmico Sperino sont multiples : L’amélioration de la qualité du suivi par la mise à disposition d’une archive image patient étendue à tous les départements de l’hôpital ; L’optimisation et réutilisation de l’investissement réalisé initialement en radiologie pour servir les besoins de toute la communauté médicale de l’hôpital et favoriser le partage des informations patients ; La contribution à la recherche scientifique grâce à l’activation des systèmes de bases de données des connaissances. “Avec l’installation de la solution MACS, l'hôpital Oftalmico poursuit dans la direction de la dématérialisation et ce pour tous les départements ; l'initiative ayant débuté avec l'installation du PACS comme première archive unique pour les images de radiologie. Cette solution en réseau qui offre la centralisation de tous les documents et les examens de chaque patient permettra une plus grande interaction entre les services et une augmentation de la qualité du suivi clinique” indique la Docteur Sardi, directeur de l’Oftalmico.  

Plaies, escarres, dermato: tout dans le PACS!

Comment objectiver l’évolution d’une plaie ? Les besoins radiologiques en matière de stockage et de suivi de pathologies sont des sujets connus et étudiés depuis de nombreuses années.  Mais qu’en est-il des besoins des cliniciens : comment objectiver l’évolution d’une plaie, d’une escarre, ou préparer une chirurgie complexe ? Comment reproduire des photos de coups et blessures constatés aux urgences… deux ans après les faits ? Vous avez dit DICOM ? La plupart des PACS ont privilégié les images au format DICOM car elles sont normées, et possèdent l’avantage de combiner l’image aux informations personnelles du patient ; nom, numéro unique et date de naissance. Depuis près de 10 ans, Telemis traite également les images de type JPG et les vidéos au format AVI, permettant d’élargir les potentialités de la technologie adoptée vers un concept de MACS pour tous les départements du centre hospitalier. Cependant, le défi consistant à « rattacher l’image JPG au bon patient » étant permanent, il représente une source potentielle d’erreur en particulier quand il est nécessaire d’identifier des plaies de divers patients. Le jeu de « qui est-ce ? » pouvant vite tourner au cauchemar. Pourquoi est-ce complexe ? La difficulté majeure réside dans le rapprochement entre la prise de vue et l’identification univoque du patient. « Aujourd’hui, une grande majorité de médecins utilise des smartphones ou tablettes permettant de prendre des photos de qualité, pour exemplifier et comparer à posteriori des évidences médicales. Il est essentiel de cadrer ce nouveau besoin et l’intégrer dans le système d’information de l'hôpital» indique Didier CAUCHOIS, Responsable des Systèmes d’information et organisation du Centre Régional de Lutte Contre le Cancer de Lille, Centre Oscar Lambret. Le réel défi consiste à importer une liste de patients sur ces périphériques portables et y associer - dès la prise de vue – le bon examen ou l’image exacte. Pour réaliser ce tour de force, Telemis a utilisé sa solution TM-Worklist qui permet de fournir une worklist hospitalière sans qu’elle soit liée au RIS, qui est par définition rattaché à la radiologie. En fonction des partenaires HIS et du dossier patient de l’institution hospitalière, le TM-Worklist est en mesure de fournir une worklist par médecin, par département ou globale à l’institution. Telemis a parallèlement développé le TM-Capture, une nouvelle solution en mesure de récupérer des listes d'examens, de réaliser des photos et de les transférer dans le PACS / MACS directement dans le dossier du patient à partir d’un périphérique mobile iOS ou Android. Cette solution ergonomique ne nécessite aucune installation préalable et le transfert se fait en quelques clics. Mais en pratique : que doit faire le clinicien ? Très simplement, le praticien démarre l’outil TM-Capture sur son smartphone ou sa tablette, il sélectionne le patient dans sa liste personnalisée d’examens, et il prend une photo de la pathologie à objectiver.  Il poursuit en confirmant les informations saisies pour envoyer le tout sur le PACS/MACS. Les images ainsi générées et transférées, sont placées dans le dossier du patient sur le système Telemis institutionnel au même titre qu’un examen de radiologie.  Les recherches, visualisations et comparaisons entre clichés sont rendues extrêmement aisées par l’utilisation des outils Telemis habituels. Un exemple ? Le Centre Oscar Lambret à Lille sera le premier site à utiliser cette nouvelle solution.  

Le réseau GSMN choisit la technologie d'imagerie médicale multiplateforme Telemis pour ses cliniques en Suisse.

Une solution sécurisée améliore la prise en charge des patients dans plusieurs cliniques de trois régions linguistiques suisses Louvain-la-Neuve, (Belgique), 2. Fevrier 2015 - Genolier Swiss Medical Network (GSMN), le deuxième plus grand réseau suisse de cliniques privées, a choisi Telemis, spécialiste de la technologie PACS (Picture Archiving and Communication System, ou système d'archivage et de transmission d'images), pour fournir une solution d'imagerie médicale multiplateforme et multilingue. La solution sécurisée mise en place dans les quinze cliniques du réseau GSMN, s'avère précieuse pour apporter rapidement des soins de qualité aux patients, tout en permettant au personnel médical et aux patients eux-mêmes de partager et de visualiser des clichés médicaux rapidement et facilement. GSMN, seul groupe privé de cliniques opérant dans les trois régions linguistiques en Suisse, offre les meilleurs niveaux de soin qui soient, à des patients suisses ou étrangers. L'entreprise emploie environ 2300 personnes, dont 1400 médecins. La solution PACS mise en place par Telemis dans les cliniques GSMN, offre une technologie de pointe pour le partage instantané de clichés, sur plateformes PC, Mac ou mobiles. Le partage d'images se fait avec le plus haut niveau de sécurité, pour préserver l'intimité du patient et garantir la confidentialité des données. L'interface utilisateur est très intuitive et existe en anglais, en français, en allemand et en italien. A l'aide du nouveau système, le personnel médical, et même les patients des établissements GSMN, peuvent visualiser les clichés quelques minutes seulement après qu'ils aient été pris. En plus des clichés radiologiques traditionnellement associés aux systèmes PACS, le système de GSMN gère également les clichés correspondant aux opérations chirurgicales ou dermatologiques, ainsi qu'à d'autres sujets, comme par exemple les escarres. Le Dr Jean-Pascal Verdon, spécialiste en radiologie travaillant à l'Institut d'Imagerie Médicale GSMN à Genolier, déclare : "La solution Telemis est un outil de pointe, destiné à nos patients suisses et étrangers, qui permet aux praticiens GSMN d'être encore plus réactifs et de pratiquer leurs soins encore plus efficacement. Si nécessaire, il est également possible en quelques clics de solliciter l'avis complémentaire d'experts travaillant par exemple dans des hôpitaux universitaires. Le système contribue aussi à une meilleure gestion des patients, notamment en permettant leur sortie plus rapide en fin de traitement." Stephane Ketelaer, Président Exécutif du groupe Telemis ajoute : "Réduire les temps d'attente, fournir la meilleure expertise médicale possible, et respecter l'intimité du patient et la confidentialité des données, font partie des piliers de notre mission "prolonger la vie humaine". En proposant un support sécurisé multiplateforme, multilingue et multi-emplacements, ce nouveau système répond à tous ces critères et améliore encore la qualité de soins que GSMN apporte à ses patients."

Pages

Subscribe to telemis.com RSS