La téléradiologie et permanence des soins: une réalité entre Deauville et Lisieux.

Afin d'assurer une permanence des soins 24h sur 24, sur le Pays d'Auge, le C.H. de la Côte Fleurie et le C.H. de Lisieux ont mis en place de la téléradiologie, chaque site possédant son propre système administratif et son propre RIS. Concrètement ? Les urgences radiologiques et, depuis quelques mois, certaines télé-vacations sont assurées conjointement par Deauville et Lisieux. L'examen de scanner est réalisé sur le site de Deauville, sur les consignes du téléradiologue, sous la surveillance d'un anesthésiste tandis que les images sont accessibles depuis le C.H. de Lisieux pour interprétation. En quelques secondes, l'examen d'imagerie est accessible au radiologue de garde de Lisieux. Le téléradiologue accueille la demande d'imagerie et le patient dans son RIS et peut utiliser ses outils habituels tels que reconnaissance vocale, console PACS, etc. Elément indispensable au diagnostic, la demande d'examen est également disponible et archivée. Une fois le compte-rendu réalisé dans le RIS du C.H. de Lisieux, il est retransmis par le biais d'une messagerie sécurisée vers le site demandeur. Et le bilan ? Le Dr. J. Albisetti le confirme : "C'est avant tout un projet médical qui a été et qui est toujours le moteur de cette réalisation. L'utilisation de la technologie Telemis a également permis de répondre à un besoin concret à moindre coût pour les institutions, avec beaucoup de fluidité concernant l'accès aux images, dans notre interface de travail habituel : toute notre équipe médicale a unanimement adhéré." 30/05/2013

Une archive régionale... ou plutôt cantonale!

Le canton de Neuchâtel et son archive externalisée Les hôpitaux du canton de Neuchâtel en Suisse ont fait le choix en 2011 d'installer un PACS Telemis, et de relier les 7 établissements au sein d'un même réseau d'images. Le projet comportait un volet de récupération d'une archive PACS existante, et l'installation d'une archive cantonale, pour stocker en un endroit unique, sécurisé et décentralisé toutes les images médicales produites depuis 2004. Aujourd'hui plus de 9 ans d'examens de radiologie, medicine nucléaire et radiothérapie (DICOM-RT) sont externalisés en dehors de toute structure hospitalière, au sein du Centre Electronique de Gestion de Neuchâtel, tous les hôpitaux publics du canton y accédant de manière instantanée. Le Centre Electronique de Gestion de Neuchâtel (CEG) "Le Centre Electronique de Gestion (CEG) est le siège informatique de la ville de Neuchâtel», commente Mr. Daniel Crevoisier, Chef du CEG. «Son activité s'étend de la gestion de projets techniques d'installation à la maintenance des systèmes mis en place. Le canton de Neuchâtel est doté d'un réseau reliant tous les bâtiments des collectivités publiques neuchâteloises, au travers d'une liaison haut débit (1Gb/s)". Le CEG abrite depuis 2 ans l'archive complète des images médicales du canton. Une copie de cette archive est également réalisée quotidiennement à l'extérieur du bâtiment, afin d'apporter toutes les garanties en terme de pérennité des données. C'est également le CEG qui héberge le serveur TM-Publisher Web permettant la diffusion des images à l'usage des médecins de ville, et d'élargir le concept d'hôpital sans film à celui de région sans film ! Pourquoi ce choix d'archive centralisée et externalisée ? La principale motivation était de répartir les risques en terme d'archivage et de simplifier la maintenance des systèmes sur les sites périphériques : une architecture à la fois centralisée au CEG et distribuée localement sous forme de stockage temporaire des derniers mois d'archive. En cas d'indisponibilité d'un des trois serveurs, l'utilisateur aura donc deux autres possibilités d'accéder aux images. Christian Isch, Chef de projet PACS à Neuchâtel, confirme : "Le fait de disposer d'une telle sécurisation rend transparent les opérations de maintenance matérielle et réseau. Les quelques rares arrêts programmés nécessaires à l'évolution de notre infrastructure n'ont même pas été ressentis par les utilisateurs !" Le bilan ? Mr. Fabrizio De Biase, Chef de projet technique PACS du CEG, conclut : "Le bilan est excellent. L'architecture retenue orientée sur la simplicité et l'efficacité confirme toutes nos attentes". 29/03/2013

Telemis, le spécialiste de l'imagerie médicale, étend ses opérations en Europe avec une filiale en Suisse.

La nouvelle société enregistre une demande substantielle pour l'implantation de systèmes PACS en Suisse Telemis, la société d'imagerie médicale spécialisée dans les solutions PACS (Picture Archiving and Communication System, ou système d'archivage et de communication d'images), renforce ses opérations européennes en ouvrant une nouvelle filiale en Suisse. Basée à Neuchâtel, Telemis SA/AG a été créée pour répondre à la demande croissante des établissements médicaux publics ou privés, pour la technologie PACS de l'entreprise. Le nouveau bureau suisse rejoint les autres bureaux européens officiels du groupe en Belgique, en France, en Italie et au Luxembourg, et fait ses débuts deux ans après que Telemis ait commencé à travailler en Suisse. Pendant ce temps, un nombre croissant de professionnels de santé suisses, parmi lesquels des radiologues, des cliniciens et des médecins, ont commencé à utiliser les systèmes Telemis-Medical au quotidien pour accéder, analyser, comparer et partager des examens de radiologie et d'imagerie nucléaire médicale. Dès le début, Telemis a offert aux établissements de soins publics et privés suisses, tout un éventail de technologies d'imagerie, y compris des solutions intégrées PACS et RIS (Radiology Information Systems, ou systèmes informatiques de radiologie). L'un des premiers succès de la société fut la mise en place d'un système PACS pour donner aux médecins généralistes du canton de Neuchâtel un accès instantané aux radiographies de leurs patients, au moyen d'un portail web sécurisé. Ainsi, l'utilisation de film, de papier et même de CD-ROM a quasiment disparu. La nouvelle filiale de Telemis supportera la croissance continue des activités de la société en Suisse, tout en maintenant le meilleur niveau de service aux clients existants ou nouveaux. Le Président de Telemis, Stephane Ketelaer, commente : "L'organisation suisse souligne notre engagement continu sur ce marché, qui est devenu de plus en plus important au cours des deux dernières années. Cette nouvelle filiale s'intègre également parfaitement dans notre stratégie d'expansion internationale, qui s'appuie sur nos filiales en Belgique, en France, au Luxembourg et en Italie, avec plus de 180 sites installés et maintenus avec succès." Les clients de Telemis sont également satisfaits de cette annonce, comme Dr. Anne-Françoise Roud, Directrice médicale de l'Hôpital neuchâtelois le confirme : "Je suis ravie que Telemis ait choisi d'ouvrir un bureau suisse. Même à l'air de la communication moderne, la proximité physique entre fournisseurs et clients est souhaitable. Le contact direct de proximité permet de faciliter les relations. Et bien que le déploiement de Telemis soit à son terme dans notre institution, l'implantation d'une succursale en Suisse me parait également le garant de la continuité des liens nécessaires à l'évolution de la solution mise en œuvre, qui de ce fait, intégrera de plus en plus de ces petits riens qui font la particularité helvétique". Christian Isch, Chef de Projet PACS/RIS à l'Hôpital neuchâtelois, ajoute : "Les équipes de projet voient l'implantation de Telemis en Suisse d'un très bon œil. Avec Internet et les possibilités de connexion à distance, la proximité physique du fournisseur pourrait sembler inutile pour assurer un service de maintenance. Cependant, la décision de Telemis d'établir une filiale démontre sa volonté de développer ses relations en Suisse et d'offrir le contact humain qui fait toute la différence." 24/01/2013

Telemis présente le logiciel nouvelle génération PACS 4.4.

Ce nouveau logiciel s'utilise partout et facilement, et fournit toutes les fonctions de comparaison et de partage, y compris en mobilité Telemis, le spécialiste des solutions d'imagerie médicale, lance une nouvelle version de son célèbre logiciel PACS (Picture Archiving and Communication Software, ou logiciel d'archivage et de transmission d'images) aux Journées Françaises de Radiologie (JFR), conférence et salon se tenant à Paris. Le PACS Telemis-Medical version 4.4 simplifie désormais la comparaison avec d'anciennes images et propose des fonctions de partage améliorées, ainsi que de nouvelles fonctions pour l'accès en mobilité. Le nouveau PACS 4.4 développé par Telemis s'appuie sur deux concepts majeurs : "easy" et "everywhere". Easy : Depuis plusieurs années maintenant, Telemis met en avant ses capacités de comparaison mono-modale et multi-modale. Cette nouvelle version inclut des fonctions de comparaison instantanée qui aident au diagnostic, accélèrent l'observation et le suivi des tumeurs, et facilite l'interprétation comparative des images ICU (Intensive Care Unit, ou unité de soins intensifs). Everywhere : L'accès aux images à distance par télé-radiologie ou par simple consultation avec un médecin de famille est déjà une réalité quotidienne pour les utilisateurs de Telemis PACS. La version 4.4 apporte d'autres améliorations significatives au niveau de la visualisation à distance d'images et de rapports archivés. En outre, la nouvelle version de TM-Publisher Web, l'outil de distribution d'images de Telemis, bénéficie désormais d'une interface optimisée pour l'iPad 3 et les tablettes Android 4.0. Telemis a également apporté des améliorations importantes dans le domaine de la reconstruction multiplans (MPR pour Multi-Planar Reconstruction) et de la superposition d'images PT/CT utilisées en médecine nucléaire. En outre, le nouveau mode "Pause" permet aux radiologues d'interrompre et de reprendre leur travail, ce qui constitue un avantage appréciable, notamment lorsqu'ils sont interrompus pour répondre à des demandes de collègues, ou s'ils doivent simplement effectuer d'autres tâches. Le président de Telemis, Stephane Ketelaer, affirme : « La possibilité pour les professionnels de santé d'accéder, de partager et de comparer rapidement différents fichiers, différentes images ou différentes vidéos, situés dans différents endroits, en utilisant différentes plateformes, permet d'accélérer le diagnostic et le traitement des patients. Les nouvelles fonctionnalités intégrées à la version 4.4 du PACS Telemis-Medical, répondent à ces objectifs, et permettent aux équipes médicales de faire plus facilement et plus rapidement leur travail. » Comme les années précédentes, Telemis profitera des Journées Françaises de Radiologie pour présenter ses derniers prototypes et technologies d'avant-garde. Les visiteurs pourront échanger leurs points de vue avec les ingénieurs du bureau d'études Telemis, discuter des avantages des différents concepts présentés sur le salon, et voter pour leurs technologies prototype favorites. Les concepts technologiques recevant le plus de suffrages au salon seront susceptibles d'être intégrés par Telemis dans de futures versions de PACS. 19/10/2012

Pages

Subscribe to telemis.com RSS